21/12/2013

UNE FISCALITÉ VICIEUSE EN BELGIQUE : LE FRONT WALLON LA DENONCE

3280735157.gif

1250258197.gif

 

Le Front Wallon dénonce une fiscalité vicieuse

 

 

Le Front Wallon rejoint l'analyse de la N-VA qui à l'examen des décisions du gouvernement papillon détermine que les nouvelles mesures fiscales frapperont les classes moyennes.

 

Ce n'est pas nouveau en Wallonie où depuis plusieurs années les contrôleurs du fisc s'appliquent à revoir les taxations déjà enregistrées parfois avec un retour de 3 années.

 

Ils appliquent des méthodes pour le moins inattendues. Ils adressent au contribuable un courrier leur enjoignant de fournir les preuves de versements (rentes alimentaires-frais de route, etc). Puis lorsque le contribuable adresse les preuves ils profitent d'une façon totalement vicieuse  de rouvrir un dossier avec à la clef une taxation à la hausse.

 

Ce sont essentiellement des salariés, des fonctionnaires, des pensionnés moyens qui sont victimes de ces agissements alors qu'ils ne peuvent rien cacher au fisc.

 

Ces contrôleurs font ainsi du chiffre bien assis dans leur bureau ce qui leur évite d'effectuer des contrôles là où il y a de réelles fraudes.

 

Le résultat est qu'en Wallonie les contribuables qui ont des revenus clairs et déclarés dans les formes qui constituent l'ossature des classes moyennes qui sont de plus en plus pressées comme des citrons sans avoir des moyens de réelle défense et sans aucun pouvoir d'opposition.

 

C'est cette frange de contribuables qui aussi sont  rançonnés par les pouvoirs locaux qui accumulent de multiples taxes communales.

 

Le Front Wallon appelle à un changement immédiat de cette situation qui fait que les classes moyennes en Wallonie tombent rapidement sous le seuil de la pauvreté. 

C'est plus qu'un handicap pour les petits commerces notamment ceux qui vendent des produits du terroir.

08:42 Écrit par Des citoyens et citoyennes indignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.