17/12/2013

DE PLUS EN PLUS DE PAUVRES EN BELGIQUE. CHERCHEZ EN LA CAUSE ???

 

FW sigle.jpg

gif en 375.gif

 


 







Le Front Wallon et l’étude de la VUB sur la pauvreté en Belgique

 

L’étude sur la pauvreté en Belgique dirigée par le professeur de faculté à la VUB, Franck Vandenbrouck, révèle que la pauvreté s’installe de manière irréversible dans le pays.

Ainsi, En Flandre, un enfant seulement sur 10 sera pauvre, alors qu’en Wallonie 4 enfants sur 10 le seront.

Une région qui crée la pauvreté est par principe antidémocratique.

Quant on sait que le Hainaut a reçu une manne financière de l’Union Européenne pour se mettre à niveau, que cette manne financière a été dilapidée sans résorption de la pauvreté, tout au contraire elle a explosé, car ayant été mal utilisée par les pouvoirs régionaux, provinciaux et locaux.

La pauvreté n’est pas une fatalité, elle est due à une politique débridée, totalement insensée menée depuis des décennies par les gouvernements et par l’UE.

-         Actuellement 500.000 étrangers (polonais, roumains, bulgares, etc.) travaillent en Belgique, ce qui victimise celles et ceux qui ont la volonté de travailler, mais qui en sont empêchés suite à la directive de l’UE de la libre circulation des travailleurs dans l’espace européen.

La disparité des charges sociales, les bas salaires des travailleurs de l’Est, obligent au chômage nos concitoyens.

L’UE dans sa folie à vouloir à tout prix passer de 6 membres à 15, puis à 28 et probablement à 31 avec l’adhésion prochaine de la Turquie, du Monténégro et de l’Islande, sans s’assurer au préalable de leur capacité socio-économique, sans devoir recourir à aucune forme de dumping, provoquera, inéluctablement, sa chute comme celle d’un château de cartes.    

-         L’immigration extra-européenne a un coût insupportable pour les pouvoirs publics les empêchant de s’occuper dans l’urgence de la montée inexorable de la pauvreté

-         L’emploi est aussi pénalisé par les délocalisations massives et par les investissements à l’étranger plutôt qu’en Belgique  

Rien d’étonnant, donc, que la pauvreté entre par la porte de tous nos foyers.      

Le Front Wallon est préoccupé de la vigueur du froid qui s’abat sur notre pays et de ses conséquences. Il juge inadmissible humainement que de nombreuses familles, les petits pensionnés, sont dans l’impossibilité de se chauffer dignement, suite à l’augmentation explosive des coûts du mazout, du gaz et de l’électricité.

En Wallonie, malgré les promesses de différents ministres ayant en charge la lutte contre la pauvreté, tels que, Madame Vienne, Paul Magnette, rien n’a bougé. Aucune mesure valable n’a vu le jour.

A Charleroi, près de 27,1 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, une ville où le PS est au pouvoir depuis 1977 !

Cela démontre l’ampleur du désastre de la mauvaise gouvernance du PS.

Le froid s’en prend également à une majorité des occupants des logements sociaux, des logements inadaptés aux intempéries.

Les sociétés de logements sociaux sont plus préoccupées à rémunérer grassement leurs directions, à attribuer des prébendes démesurées aux administrateurs, plutôt qu’à entretenir, moderniser les habitations, mettant en péril la santé des habitants.

Le Front Wallon dénonce également le nombre de logements sociaux inoccupés, à l’abandon qui, mis en ordre, réduiraient considérablement le nombre de sans logis, pour le malheur des marchands de sommeil !

Les mesures du gouvernement Di Rupo ont des répercussions désastreuses sur le pouvoir d’achat pour les personnes en état de précarité, les familles monoparentales, les petits pensionnés, les chômeurs et les personnes répertoriées aujourd’hui ‘’ classes moyennes’’, seront demain des pauvres !

Le Front Wallon a établi sa stratégie pour être plus que jamais présent lors des élections du 25 mai 2014.

Il lance un appel aux candidat(e)s et adhésions pour constituer une force politique incontournable, au seul profit des Wallonnes et des Wallons.

 

Le Front Wallon informe la population que ses communiqués ont été honteusement plagiés par un parti d’extrême droite et qu’une plainte a été déposée.

Le comité. 

09:37 Écrit par Des citoyens et citoyennes indignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.