19/05/2012

1. Charles Petitjean et le comité FNW communiqué de presse


225px-Flag_of_Wallonia.svg.pngsigle FNW.jpg

 

TERRORISME - POUVOIR D'ACHAT- MÉLENCHON WALLON

 

La FNW a tenu la réunion mensuelle de son Bureau Politique à Namur ce Vendredi 11 mai en fin d'après-midi.

 

Dans un premier temps la  FNW a analysé avec attention le déroulement de la présidentielle en  France.

Elle met à l'avant l'excellent travail de Marine Le Pen, salue son engagement, son courage pour arriver  finalement à un aboutissement heureux qui fait d'elle un élément incontournable de la politique française.

Durant la campagne la  FNW a mobilisé toutes ses forces pour soutenir la candidate du FN en inondant de mails, de messages  les électrices, les électeurs de France en tissant une toile innovante pour les internautes!

La  FNW a suivi avec attention le score au deuxième tour obtenu par les deux  candidats  en Wallonie.

Elle relève que pour le bureau électoral de Charleroi Sarkozy l'a nettement emporté avec 60,8%.

Un fait significatif car ces français vivent au cœur d'une région, véritable bastion des socialistes au pouvoir depuis 65 ans.

Un bastion PS qui ne laisse aucun espace de liberté, où la pauvreté est sans précédent, où l'insécurité est à tous les coins de rue!

 

La  FNW  est partisane de la création d'un nouveau parti qui rassemblerait ,sous la conduite du FN présidé par Marine Le Pen, l'ensemble d'une "droite ouverte" en Wallonie ! Elle pourrait être un élément moteur de ce rassemblement car elle présente assurément une force, une dynamique, une présence sur le terrain qui est attestée par les derniers sondages.

Elle est journellement en contact avec des wallons "lambdas" dont elle répercute les aspirations, leurs revendications avec à la clef des solutions.! 

 

La  FNW a parcouru avec attention l'étude de laCOMEOS qui démontre que le pouvoir d'achat des gens est en nette régression, qu'il y a désormais des discriminations entre citoyens.

En effet les habitants qui vivent à proximité de la France, de l'Allemagne, de la Hollande vont faire leurs courses dans ces pays car les produits sont moins chers surtout pour le panier de la ménagère!

Ce qui frappe c'est l'acharnement à détricoter, à éliminer les petits commerces qui croulent sous le poids des charges administratives, financières notamment avec une taxation fédérale, régionale, communale en perpétuelle augmentation.

Il s'agit dans l'urgence de réagir en obligeant le secteur de la grande distribution à corriger, à aligner ses prix par rapport aux producteurs en privilégiant les productions locales tout en protégeant efficacement les petits commerces tellement utiles dans les zones campagnardes.. 

La  FNW entend faire pression sur l'Etat Fédéral, sur la Région wallonne pour harmoniser les règles, faire baisser les charges fiscales qui déglinguent les commerces, qui font exploser le nombre des faillites.

 

La  FNW dans un  autre régistre rejoint l'analyse de Claude Moniquet, un expert affirmé sur le terrorisme. D'après Claude Moniquet en Belgique il devrait y avoir entre 15 et 20 mille radicaux islamistes.

Sur les 20.000, il y en a quelques centaines qui doivent être politiques et qui veulent aller plus loin que la religion en imposant la charia.

Il est un réel constat c'est que dans les grandes villes wallonnes ces quelques centaines de radicaux font la Loi, que le nombre de femmes qui portent le niquab, le voile (surtout des jeunes) sont de plus en plus nombreuses, qu'il y a désormais un total refus d'intégration!   

 

La  FNW ne s'étonne pas de la situation désastreuse deDEXIA qui pèsera lourd sur les finances de l'Etat.

Le duo Dehaene-Mariani a lamentablement échoué.

Dehaene n'a en rien été un démineur. 

Faut-il rappeler que Jean Luc Dehaene a avalisé, soutenu INBEV dans sa volonté d'anéantir le pôle wallon de la bière à Jupille empochant au passage de fabuleux dividendes.Elle ne peut concevoir que Mariani sorte de Dexia avec un parachute doré aussi élevé à la limite du scandale!

 

La  FNW s'étonne de la publicité faite par tous les médias à Bernard Wesphael, le Mélanchon Wallon, qui crée un parti à l'image du rassemblement de la gauche en France.
Wesphael crie son indignation parce qu'il n'a plus de bureau au Parlement wallon. Etonnant quant on sait que durant la législature 2004-2009 il a été un opposant résolu, déterminé pour que les quatre députés wallon du Front National soient privés de bureaux, de matériel, de personnel et surtout de dotation alors qu'Ecolo dont il se disait chef de groupe n'alignait que trois députés et qu'ECOLO a eu accès à tous les avantages.
Le député Charles Petitjean n'a pas hésité à s'attaquer à cette dérive en interrogeant le président du Parlement wallon José Happart, ami de Wesphael, sans pour autant modifier la ligne de conduite définie à l'entame de la législature par le PS et le CDH.

Wesphael aujourd'hui dénonce avec force la particratie alors que hier il en était un partisan acharné!  Personne ne souligne ce fait.. Vous avez dit "étrange"!

 

 

La  FNW a par ailleurs affiné son programme pour les élections communales et provinciales, analysé l'énorme travail à effectuer pour être au rendez-vous du 14 octobre afin d'être présente dans un maximum de villes et communes de Wallonie.
Déja la récolte s'avère positive mais il faut accentuer l'effort pour multiplier par trois son nombre d'élus et élargir sa représentativité!

 

La  FNW l'avait prévu que le gouvernement Di Rupo s'attaquerait aux plus faibles. C'est chose faite, les allocations de chômage diminueront, par phases, en moyenne de 25%

à partir de novembre.La ministre de l'Emploi, Monica De Coninck (SP.a) va traduire cette abomination dans un arrêté royal (Source la DH,Het Nieuwblad, De Standaart).

 

130.000 personnes sont visées, les chefs de ménage pour une diminution de 12% de l'allocation de chômage, les isolés de 17,5% et les cohabitants de 41,5%.

La  FNW combat cette réforme du chômage, en effet, telle que présentée,elle crée une discrimination entre les chômeurs de plus de cinquante ans, car les prépensionnés gardent des avantages acquis, ce qui est bien, tandis que les autres trinqueront. Depuis des décennies les pertes d'emplois se sont succédées suite aux délocalisations, aux restructurations, aux licenciements abusifs, malgré des profits mirobolants de certaines grandes entreprises, aux manques de formations professionnelles en adéquation 

aux technologies nouvelles, aussi, par l'absence de création de nouveaux postes de travail, par l'incurie des gouvernements depuis les années soixante à nos jours et encore la forte concurrence entre travailleurs de l'Est et d'autres pays mettant nos travailleurs en difficulté, notamment dans le secteur de la construction, des transports, etc.

 

Appliquer de telles mesures contre les chômeurs c'est une atteinte grave à la dignité de chacun d'entre eux, ils ne sont pas des profiteurs. Les diminutions des allocations de chômage rendront encore plus difficiles les recherches d'emplois, il y aura, donc, des exclusions massives du chômage avec comme seule conséquence de reléguer les personnes vers les CPAS.       

 

Il était plus que tard quand les responsables de la  FNW, qui oeuvrent dans l'union ,se séparent pour se revoir très bientôt.  

Avec la  FNW, faites acte de candidature aux élections communales et provinciales d'octobre 2012. Nous attendons votre adhésion, l'union fait la force.

Le comité.

 

 

15:43 Écrit par Des citoyens et citoyennes indignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2012

CHARLES PETITJEAN UNE PERSONNE HONRABLE,SON PARCOURS,SON TRAVAIL,SON COMBAT.

d614a85f4b726d3dc79559658b4bdfbf.gif

  Mais qui est-il ? 

Charles Petitjean.jpg

                                                                PETITJEAN Charles Sénateur-Bourgmestre hre

Ancien député 

 Charles Petitjean, un homme hors du commun.

Il a figuré dans le TOP 10 des plus présent tant au parlement Wallon que la communauté Française.

Cliquez ci-dessous

http://fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/342021

 

C’est un homme formidable, d’abord pour être un homme du peuple, ensuite pour consacrer sa vie à améliorer les conditions de vie de ses semblables.

Il est le fils de Raoul Petitjean, prisonnier politique assassiné par les nazis au camp de concentration de Dora et de Julia Lecomte, résistante et Juste parmi les Nations, tout comme sa mère et sa sœur.

Listes des ’’JUSTES PARMIS LES NATIONS  ’’ sur :

http://www.maisondesjustes.com/liste.html

Petitjean-Lecompte, Raoul et Julia (Lecomte)

 n° de dossier Yad Vashem  7352

Titre décerné en 1996

 

 

Etudes

Breveté en Assurances (I.H.E.C.E)

Premier lauréat Institut des cadres Omer Vanaudenhove (Sciences Politiques et Economiques)

Ecole de la Liberté à Berlin

Courte session de formation en Economie à la Sorbonne

Parcours politique

Dès l’âge de 17 ans, il adhère au parti libéral.

De 1965- 1981, Conseiller Provincial du Hainaut et Porte- Parole du PLP, puis du PRL

De 1981-1987,  Député Fédéral Communautaire et Régional

De 1987-1992, Sénateur

De 2004-2009, Député Wallon et Communautaire

De 1965-2012, Conseiller Communal

2009,  Président de la Fédération des Nationalistes Wallons.

Et actuellement Président du FRONT WALLON.

 

Il a présidé et fondé plusieurs organisations libérales, notamment, celle des jeunes libéraux de Belgique, Président National de Délipro Jeunesse ( 1969-2004), Président fondateur de la Fédération Libérale des Maisons de Jeunes et de la Confédération des Organisations de Jeunesse Libérale (COJEL)

 

Le parti ‘’ Défi Libéral’’ qu’il a créé, était une formation libérale indépendante et non une scission de droite.

Il n’a jamais été membre du MR, ayant refusé sa constitution.

Réalisations

Durant son mandat de Bourgmestre de Luttre –Liberchie de 1964-1976 et

de Pont- à-Celles de 1982- 1989, il a réalisé :

-         La réserve naturelle de Viesville

-         A contribué à la création de l’aéroport pour avions légers de Buzet

-         L’édification de nouvelles écoles

-         Activé l’extension de l’AR de Pont-à-Celles

-         Création de la première crèche de la région, etc.

Sur le plan culturel

      -    Président du Centre d’Education Populaire et de Promotion Culturelle.

  

-   Président, dès l’origine  du festival international de jazz Django Reinhardt de  

    Liberchies.

-   Création avec des amis de Radio Métropole, la première radio libre et présidé Radio

    Celles et Radio Horizon.

-   A publié plusieurs ouvrages et a été l’auteur de maints rapports pour les congrès

     Libéraux et les journées d’études.  

Coopération international

-          Président National fondateur du Centre d’Aide au Développement dans la Liberté et le Progrès (ONGD DELIPRO). Il a été porteur de multiples projets en Afrique, Amérique latine et Asie.

-            

Adhésion au Front National

De 2004 – 2009, élu Député Wallon de la circonscription de Charleroi. Il occupe le siège de député au Parlement Wallon et au Parlement de la Communauté Française. Il s’y montre très actif, proposant de nombreux décrets, résolutions, questions orales et écrites (+ de 2.000 ) et intervenant souvent en commission et en séance plénière, comme chef de groupe du Front National.

Interventions (+ de 2000 à voir cliquez ci dessous)

 

 http://www.pfwb.be/les-deputes/charles-petitjean

 

 

En 2006, il est réélu Conseiller Communal .

Et en octobre 2009 élu à la présidence de la Fédération des Nationalistes Wallons par la majorité des élus FN du peuple wallon.

Décorations

Il a été honoré par le Roi Albert II, lui attribuant le titre de Bourgmestre Honoraire de Luttre- Liberchies.

Chevalier de l’Ordre de Léopold, médaille civique de première classe.

Distinctions étrangères

Officier de l’Ordre de la République de Tunisie.

Commandeur de l’Ordre National du Burkina Faso.

  

Parmi la famille politique frontiste, personne ne peut se prévaloir d’un tel parcours politique et honorifique.  Monsieur Petitjean est un homme intègre, honnête, respectueux des valeurs humaines et d’une grande probité.

A chaque tentative de certains, de le dévier, le déstabiliser de son noble combat, de le traîner dans la boue, il a toujours été blanchi par la Justice des accusations proférées contre lui.

 

EN 2009

Charles Petitjean en véritable démocrate a décidé de rompre définitivement avec le FN Belge vehiculant des valeurs non démocratiques contraires à ses propres valeurs progressistes et humanistes.

Qu'il a été, et est toujours un novateur!

 

 

Extrait de :

 

http://www.jeunesmr.be/jeunes-mr/historique/

En 1966, les JLP rassemblent plus de 19.000 adhérents mais déjà les tiraillements communautaires entre Flamands, Wallons et Bruxellois se font ressentir...

Et si Charles Petitjean pouvait s’enorgueillir d’être le président national du plus grand mouvement de jeunesse politique de Belgique et du seul mouvement national et indépendant d’un parti, il n’en reste pas moins que la fédération nationale des JLP se scindera quelques années plus tard.

 

De dire que c'est un homme formidable n'est point usurpé, il mérite notre respect et amitié indéfectible.

 

 

 

 LE FRONT WALLON

 EST COMPOSE D’ANCIENS ELUS, D’HOMMES ET DE FEMMES EPRIS DE LIBERTE, D’UNE ETHIQUE IRREPROCHABLE ET SOUCIEUX DU VERITABLE BIEN-ETRE DES CITOYENS.

Ses vrais amis se posent une question :

Pourquoi un "cordon sanitaire"est-il d'application autour de ce citoyen irréprochable ? 

CA SUFFIT.jpg

LE CORDON SANITAIRE EST UN DISPOSITIF POLITIQUE ET MEDIATIQUE ANTIDEMOCRATIQUE.

 

PAR SON APPLICATION  LA DEMOCRATIE ET LA LIBERTE D’EXPRESSION SONT BAFOUEES.

 

AUCUN TEXTE LEGISLATIF NE CORROBORE SA MISE EN PLACE, IL RESULTE D’UN ACCORD ENTRE PARTIS  AUTOPROCLAMES ‘’ DEMOCRATIQUES’’ POUR EMPECHER LES PARTIS CENSURES A PARTICIPER AU DEBAT POLITIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIAL. 

 

DANS UNE VRAIE DEMOCRATIE SEUL LE CORPS  ELECTORAL EST JUGE DE VOTER OU NE PAS VOTER POUR LES PARTIS DISCRIMINES.

 

On n'est toujour sali.jpg

 la fissure.jpg

 

 Ouverture.gif

 

 

 

 

 

 

 

 Rejoignez-nous

 

 

 

 

3.jpg

08:44 Écrit par Des citoyens et citoyennes indignés | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |